Le premier match va au Climatisation Cloutier

Par Communications LHSAAAQ-samedi 29 Déc 2018

« Ce sera deux matchs marathons », telle avait été la déclaration d’ouverture de l’entraîneur-chef Éric Haley. À l’issue de ce premier duel d’une série de deux entre votre Climatisation Cloutier et le Bellemare de Louiseville, il faut reconnaître que la prédiction du pilote des Bleus s’est avérée juste, alors que vos favoris ont explosé avec six buts sans réplique en première période, en route vers une importante victoire de 9 à 8, sur leurs adversaires du Pays du Sarrasin.

 

Les locaux se sont rapidement mis en marche. Après 126 secondes de jeu dans la partie, les attaquants Francis Charrette (14e) et Julien Houle (15e), ce dernier en avantage numérique ont placé le Bellemare en avance, par 2 à 0. Connaissant l’enjeu de cette rencontre, vos représentants ont fait preuve de caractère, et ont entamé une pétarade de six buts. À 8 :41, le défenseur Keven Robert (4e) a enfilé l’aiguille. Le nouveau-venu Nick Marois a obtenu son premier point en carrière dans le Senior AAA, sur la séquence. Pier-Olivier Grand Maison s’est également fait complice. À 9 :52, Marc-André Carré (7e) a remis les deux équipes à égalité. C’était le premier d’une série de trois buts, pour l’attaquant du Cap-de-la-Madeleine. À 12 :00, Derek Morrissette (5e), plaçait les siens en avance, pour la première fois de la rencontre. À 15 :25, Marc-Antoine Bouillon (10e) ajoutait son grain de sel. 46 secondes plus tard, Derek Morrissette (6e), inscrivait son second filet de la soirée. Puis, en désavantage numérique, Marc-Olivier Groleau (4e) a provoqué un revirement, pour ensuite battre Philippe Gatien, et le chasser de la rencontre.

 

Le second engagement a été beaucoup plus partagé, les deux équipes rivales s’échangeant la politesse à deux reprises. Francis Charrette (15e), et Julien Houle (16e) ont été les buteurs, du côté de l’équipe locale, alors que le capitaine Olivier Tardif (7e), en avantage numérique et Marc-André Carré (8e), alors qu’il restait 53 secondes à écouler à la période, ont tour à tour assuré la réplique chez vos représentants.

 

Tout baignait dans l’huile, chez vos favoris. Mais quand on affronte une équipe aguerrie comme le Bellemare – les triple champions des séries éliminatoires, de surcroît – rien n’est jamais assuré. La troupe de Dean Lygitsakos s’est assuré de le faire rappeler aux hommes d’Éric Haley, en inscrivant quatre (4) buts en troisième période. Francis Charrette (16e), et Julien Houle (17e et 18e), ont complété leur soirée de travail, et Alexandre Lemieux (3e), ont donné des sueurs froides ont donné des sueurs froides à vos guerriers. Heureusement, Marc-André Carré (9e), a assuré la victoire des siens, à 6 :39 de jeu.

 

Derick Roy a repoussé 51 rondelles, pour récolter son quatrième gain de la campagne. Du côté du Bellemare, Philippe Gatien (6 arrêts sur 13 lancers) et Yann Déry (17 arrêts sur 20 tirs), se sont partagés la tâche.

 

Personne n’aura le temps de savourer cette première victoire de votre Climatisation Cloutier sur leurs ennemis jurés, puisque les deux rivaux s’affronteront à nouveau, ce soir, dès 20 heures. Cette fois, l’action se déroulera du côté de l’Aréna Jean-Guy Talbot.

 

En coulisses…

  • Les deux entraîneurs Éric Haley (Cap) et Dean Lygitsakos (Louiseville), avaient promis aux partisans de l’action en masse. Ils ont tenu parole. Un total de 140 minutes de punition ont été décernées de part et d’autre, par les officiels Frédérick Gilbert et William Giguère. Six (6) bagarres ont également éclaté. Olivier Tardif, Gabriel Mailhot et Pier-Luc Bourassa se sont mesurés à Pierre-Luc Bouchard, Cédric Verreault et Mathieu Laverdure. Plus tard dans la partie, c’était au tour de Frédérick Côté de jeter les gants, devant la recrue Mikaël Sabourin. Pier-Luc Bourassa a complété sa soirée de travail, devant le respecté Mykel-Joey Lévesque, et Jacob Jacques a fait preuve de courage, en se mesurant à Cédric Verreault.
  • Le pilote des Bleus l’a dit : « Pour battre Louiseville, il faut laisser sa peau sur la glace… » Force est d’admettre que ses protégés ont saisi le message. Ce gain en a été un d’équipe. Chacun des joueurs en uniforme a mis son grain de sel, donnant au final le résultat que l’on connaît.
  • Jouissant d’une confortable avance après 40 minutes de jeu, le Bellemare est passé bien près de jeter une douche d’eau glacée, sur vos représentants, ainsi que les nombreux partisans de l’équipe qui ont fait le trajet jusqu’à Louiseville. Les locaux ont inscrit quatre (4) buts en troisième période. Une avance de trois buts et plus, c’est plus souvent qu’autrement un piège. Mentalement, la dynamique n’est pas la même que lorsque l’écart est plus serré. Espérons que l’équipe aura appris de cette situation, qui aurait bien pu tourner au cauchemar.
  • Nous vous invitons à visionner les entrevues d’après-match. Le pilote Éric Haley, le capitaine Olivier Tardif, ainsi que l’attaquant Derek Morrissette, vous livreront leurs commentaires.

 

Le Climatisation Cloutier : Une famille unie!