Le Climatisation Cloutier réplique au Bellemare

Par Communications LHSAAAQ-lundi 11 Mar 2019

Dans une rencontre fertile en rebondissements, votre Climatisation Cloutier a su faire preuve d’opportunisme, pour sortir de l’Aréna de Louiseville avec une victoire de 7 à 5, hier soir, au Pays du Sarrasin. Les hommes d’Éric Haley ont pu arracher une première victoire, dans cette série 4 de 7, qui se poursuivra vendredi prochain, à domicile.

 

Décevants depuis le début des séries éliminatoires, les unités spéciales de vos favoris ont su profiter des deux premières opportunités qui se sont présentées. À 5 :57, Derek Morrissette inscrivait son premier des séries. Puis, à 7 :06, le capitaine Olivier Tardif (4e) récidivait.

 

Le Bellemare est une équipe expérimentée. Les gens entassés dans l’amphithéâtre louisevillois en ont eu une démonstration, alors que la troupe de Dean Lygitlakos sont revenus dans la rencontre avec trois buts sans réplique, pour prendre les devants. L’ancien porte-couleurs des Bleus, Maxim Dufour (2e et 3e) a amorcé le retour des siens, et alors qu’il ne restait que cinq secondes à faire au tableau, Alexis Milette (1er) a profité à son tour d’une situation d’avantage numérique, pour placer les locaux en avance.

 

Quatre-vingt-douze secondes était écoulées en période médiane, quand le Bellemare s’est donné une priorité de deux buts. Jonathan Castonguay (4e) a été l’auteur du quatrième but de son équipe.

 

Vos favoris sont l’équipe avec la moyenne d’âge la plus jeune de la LHSAAAQ. En conséquence, les hommes d’Éric Haley auraient pu se laisser décourager, surtout après avoir pris rapidement une avance de 2 à 0 en début de rencontre. Mais c’était sans compter sur l’incroyable force de caractère qui caractérise la troupe madelinoise. Vos guerriers sont revenus plus forts que jamais, à l’aide d’une poussée de quatre buts, dont trois avant le son de la sirène qui annonçait la fin des hostilités. À 7 :48, Marc-André Carré (2e) rapprochait les siens à un but d’écart. Puis, deux filets marqués en l’espace de 24 secondes redonnaient l’avance aux Bleus. L’habile Antoine Masson, bien placé à une vingtaine de pieds du filet défendu par Philippe Gatien a décoché un boulet de canon à la Brett Hull, pour ramener les deux équipes à égalité. Le travaillant Nick Marois (2e) a ensuite ajouté son grain de sel, pour faire 5-4 pour votre Climatisation Cloutier, après 40 minutes de jeu.

 

À 5 :55, Olivier Tardif (5e) marquait son deuxième filet de la soirée, pour doubler l’avance de vos guerriers. Tard en fin de rencontre, l’entraîneur-chef du Bellemare, Dean Lygitsakos a retiré son gardien en faveur d’un sixième attaquant, dans l’espoir de voir son équipe revenir dans la rencontre. L’ancien porte-couleurs des Braves de Valleyfield (LHJAAAQ) Fabien Laniel, a profité d’un moment de confusion chez la défensive de vos favoris, pour donner raison à son patron, et ainsi rapprocher son équipe à un but d’écart. Mais à 19 :51, Jérémie « Astérix » Janneteau a enlevé tout espoir de remontée à l’équipe et les partisans adverses, à l’aide d’un tir en provenance de son territoire, dans un filet désert. La série est maintenant égale, avec une victoire de chaque côté.

 

Derick Roy enregistrait son troisième gain en séries éliminatoires. Il demeure invaincu. Son vis-à-vis Philippe Gatien, a encaissé son premier revers. Les deux cerbères ont respectivement fait face à 61 et 41 lancers.

 

Le prochain duel de cette palpitante série, aura lieu ce vendredi, dès 20h30. Vos guerriers recevront à leur tour leurs rivaux de Louiseville.

 

Cap sur les coulisses

  • Menant 2 à 0 tôt dans la partie, votre Climatisation Cloutier a vu le Bellemare répondre avec quatre buts sans réplique. Une telle riposte aurait pu causer des dommages irréparables, il n’y a pas si longtemps. Mais c’était sans compter sur le groupe de cette année. Les hommes d’Éric Haley se sont regroupés, et sont revenus en force, pour ultimement arracher un premier gain dans cette série. Le pilote des Bleus s’est exprimé à l’auteur de ces lignes. « Lorsqu’on utilise nos forces, qu’on circule la rondelle rapidement, qu’on travaille à cinq défensivement, nous avons dominé Louiseville depuis le début de la série. Les gars ont beaucoup de mérite. »
  • Bien que satisfait de la performance des siens, celui qui en est à sa première année à la barre de votre équipe favorite a tenu à préciser que lui et son groupe de meneurs allaient s’assurer que l’équipe tienne le même niveau de jeu tactique, physique et mental durant soixante minutes.
  • Au niveau individuel, notons la performance du numéro 65, Marc-André Carré. L’attaquant au solide gabarit s’est signalé à chacune de ses présences sur la patinoire, distribuant les mises en échec. Il a également participé à trois buts des siens (1 but, 2 passes).
  • Bien qu’il aurait sans doute revoir deux tirs qu’il a laissés passer, le gardien Derick Roy a gardé son équipe dans la rencontre, avec plusieurs arrêts-clés, dont quelques-uns spectaculaires. Le cerbère originaire de Lac Beauport, près de Québec, s’est donné des allures de… Patrick Roy, dans ses belles années avec le Canadien de Montréal et l’Avalanche du Colorado. À un tel point qu’il s’est mérité la première étoile de la rencontre, au terme de celle-ci.
  • Si les unités spéciales s’étaient montrées plutôt invisibles au cours de leur série précédente contre les Maroons 2.0 de Waterloo, il en a été tout autrement hier soir, alors que la troupe d’Éric Haley en a profité pour marquer leurs deux premiers buts de la rencontre, en pareille situation, et ont terminé avec un ratio de 2 en 5 (40%).
  • Le pilote des Bleus s’est montré beaucoup moins élogieux envers un des porte-couleurs du Bellemare de Louiseville, en l’occurrence celui qui porte le numéro deux. « Pierre-Luc Bouchard est très chanceux d’évoluer pour le Bellemare de Louiseville. Je ne sais pas ce que cette équipe lui trouve, mais ses fanfaronnades le rend plus utile sur le banc de punitions que sur la glace. Il est lent, n’est plus capable de jouer, ni de se battre. Jamais il ne jouerait dans mon équipe. Peut-être pour ça que mon homologue ne l’a embarqué que pour quelques présences », a lancé sans détour Haley.
  • L’organisation du Climatisation Cloutier tient à remercier ses partisans, pour être venus en grand nombre, lors des deux premiers duels de la série. Nous en profitons pour vous lancer un défi, soit de surpasser le total d’assistance de vendredi dernier.
  • Également, l’organisation du Climatisation Cloutier tient à remercier la station sportradio.ca pour leur efficace diffusion de la rencontre d’hier soir. Vous faites un excellent travail.

 

Le Climatisation Cloutier : UNE FAMIILE UNIE!