Le Climatisation Cloutier en avance 2 à 0

Par Communications LHSAAAQ-lundi 18 Fév 2019

Repoussé dans ses derniers retranchements, votre Climatisation Cloutier a trouvé le moyen de remporter la deuxième tranche de la série les opposant aux Maroons 2.0 de Waterloo, hier soir, dans les Cantons de l’Est. Une victoire de 6 à 5 chèrement acquise en prolongation, qui donne les devants 2 à 0 aux hommes d’Éric Haley.
Dès la période d’échauffement, on pouvait sentir la tension qui régnait entre les deux équipes. Seulement 69 secondes étaient écoulées à la rencontre, quand Pier-Olivier Grandmaison a profité d’un moment de confusion dans la défensive Waterloise pour inscrire son troisième but de la série. Sur la séquence, Jérémie Janneteau et Vincent Scopelleti se sont faits complice. À 6:34, Marc-André Levasseur (3e) a profité d’un revirement créé par Jason Tracey, pour s’amener à deux contre un avec Samuel Deslandes. Levasseur n’a pas raté sa chance. L’égalité était créée.
Si la << Kid Line >> s’était montrée silencieuse lors du premier duel entre les deux équipes, il en a été tout autrement lors du second affrontement. S’amenant à trois contre deux, Zackary Beaudoin (1er) a profité d’un tic-tac-toe parfait, orchestré par Antoine Masson et Keven Robert, pour terminer la course de la rondelle derrière un François Lacerte qui n’y pouvait rien. C’était alors 2 à 1, pour vos guerriers. Alors qu’il ne restait que 51 secondes à faire au premier engagement, une rondelle non-maîtrisée par Derick Roy a conduit au but égalisateur. Charles Power (1er), qui a connu une excellente soirée de travail, n’a pas raté sa chance. L’égalité était à nouveau créée. Une des clés de la victoire en séries éliminatoires réside dans l’efficacité des unités spéciales. À 2:15, la recrue et ancien porte-couleurs des Panthères de Saint-Jérôme (LHJAAAQ) Zackary Beaudoin a profité d’une situation d’avantage numérique, pour redonner l’avance aux siens. Bien placé à l’embouchure gauche de Lacerte, le numéro 10 a complété un aiguillage pour compter son deuxième filet de la soirée, séries éliminatoires incluses. À 5:47, vos favoris ont tiré profit d’un revirement en zone neutre. S’amenant à trois contre deux, le défenseur Vincent Scopelleti (1er) a accepté la passe d’Antoine Masson pour loger la rondelle entre les jambières du cerbère Waterlois. Les locaux, loin de se laisser décourager, ont profité de faiblesses défensives, pour revenir dans la rencontre. Charles Power (2e), en avantage numérique, et Alexis Guilbault (1er) ont de nouveau créé l’impasse dans la rencontre. Mais à 17:48, Keven Robert (1er) a pris son propre retour de lancer pour battre François Lacerte d’un tir faible, mais précis. Après quarante minutes de jeu, c’était 5 à 4 en faveur des Bleus.
Un seul but a été inscrit au troisième tiers. À 10:36, Maxime Pion a profité d’un moment de confusion en zone offensive pour envoyer les deux équipes en prolongation. Au cours de cette fatidique période, les deux gardiens ont eu à se signaler, mais vos favoris ont eu le dernier mot. À 6:02, la << Kid Line >> formée de Zackary Beaudoin, Marc-Antoine Bouillon et Antoine Masson a fermé les livres. Bien placé à l’embouchure gauche de François Lacerte, Antoine Masson a profité d’une rondelle que le gardien originaire de Trois-Rivières n’a su maîtriser, pour pousser le disque au fond du filet. Alors que les cris de joie se faisaient entendre du côté des partisans madelinois, ce but a eu l’effet d’une douche froide, du côté des supporteurs locaux.
Le prochain chapitre de cette incroyable saga aura lieu ce vendredi, dès 20h30, à l’Aréna Jean-Guy Talbot. Cap en coulisses… Au terme de la rencontre, Antoine Masson (1 but, 3 passes) a obtenu la première étoile, ainsi que le sombrero du joueur du match chez votre Climatisation Cloutier. Derrière le banc de vos favoris, vous aurez sans doute remarqué le chapeau style << Toe Blake >> que portait le pilote Éric Haley. Il est à parier que le designer Jean Airoldi ne lui donnerait pas de << contravention de style >>.
Les deux gardiens n’ont pas grand chose à se reprocher. Des rebonds non-maîtrisés par leurs coéquipiers ont souvent hanté les deux portiers. En entrevue téléphonique, le pilote Éric Haley a souligné que le processus d’apprentissage se poursuit. À ce propos, le trio de Beaudoin a récolté un total de sept (7) points. Celui qui est à la barre des Bleus s’est montré satisfait de cette première victoire en prolongation, sur la route de surcroît. Le Trifluvien s’est également montré satisfait de cette victoire, obtenue collectivement. En contrepartie, Haley a été d’une franchise désarmante, quand est venu le temps de pointer les aspects à améliorer. << Les gars sont encore en processus d’apprentissage. La gestion des émotions devra être meilleure. Quant aux rebonds accordés, c’est aux gars d’avoir une meilleure communication. Nous avons déjà travaillé sur ces points. En prolongation, les Maroons 2.0 ont été beaucoup moins menaçants >>, a déclaré Haley.
L’organisation du Climatisation Cloutier tient à remercier ses partisans qui ont fait le trajet jusqu’à Waterloo. Vous êtes RÉELLEMENT les meilleurs partisans de la LHSAAAQ.