Tableau des résultats

Cap sur... Kevin Rock

Par Communications LHSAAAQ-mercredi 05 Déc 2018

L’invité de cette semaine en est à sa deuxième saison, sous les couleurs du Climatisation Cloutier. Utilisé surtout au sein du troisième trio, l’attaquant âgé de 23 ans réussit soir après soir, à se démarquer, que ce soit à l’aide de ses épaules, ou de ses mains. Déjà, le Trifluvien compte déjà de nombreux fans, par le style de jeu qu’il présente sur la glace. Un jeune homme très articulé, qui s’est fait un plaisir, de participer à son tour, à cette autre capsule de Cap sur… Kevin Rock.

 

P.L. – « Au nom de l’organisation, je désire te remercier de ta participation à cette entrevue, qui permettra à nos partisans, de mieux te connaître. Pour débuter, quel est ton bagage Hockey, et quelle profession exerces-tu? »

 

K.R. – « Ça me fait grand plaisir de participer à cet entretien. Tout d’abord, je n’ai pas un bagage de hockey exceptionnel. J’ai joué mon hockey mineur avec les Estacades en Concentration Sport-Études dans les catégories Bantam AA et Midget Espoir. Par la suite, j’ai participé au camp d’entrainement du Titan D’Acadie-Bathurst (LHJMQ). Malheureusement, ça n’a pas fonctionné et j’ai évolué au niveau Collégial AAA pendant trois saisons. J’ai finalement terminé mon parcours Junior AA avec les Draveurs de Trois-Rivières durant deux saisons. Et c’est l’an dernier que j’ai intégré l’équipe du Climatisation Cloutier. Sur le plan professionnel, je suis finissant en Techniques Policières au Cégep de Trois-Rivières. »

 

P.L. – « Effectivement, tu t’es joint l’an dernier au Climatisation Cloutier. Malgré des statistiques peu impressionnantes, tu as su faire ta place, avec une excellente production de 11 points en 17 rencontres, avant de poursuivre avec 3 points en autant de rencontres lors des séries. Qu’est-ce qui explique un tel rendement, sachant qu’il y a une certaine coche entre le Junior AA et le Senior AAA? »

 

K.R. – « J’ai toujours eu faim de hockey. J’en ai toujours mangé, et le jour que ce feu ne brûlera plus en moi, c’est à ce moment que je penserai à arrêter. Toutefois, au niveau Collégial j’avais un rôle beaucoup plus centré sur la défensive. Mon rôle était d’amener de l’énergie à mes coéquipiers, avec de la vitesse et des mises en échec. J’avoue n’avoir pas brillé, dans un sens, au niveau statistiques, mais mon rôle était autant utile. Pour le Junior AA, j’avais beaucoup plus de temps de jeu pour me bâtir une certaine confiance offensivement. Une fois arrivé dans le Senior AAA, je dirais que j’ai été très bien accueilli avec l’équipe et j’ai évité toute mauvaise pression pour faire ma place, ce qui a augmenté ma confiance, et j’étais très à l’aise sur la glace. De plus, l’esprit d’équipe qui se véhicule dans l’équipe est incroyable, et c’est très agréable de jouer avec des gars qui ont du bon hockey derrière la cravate. »

 

 

 

P.L. – « Cette saison, on voit que tu es tout autant impliqué. Tu es un joueur de caractère, doublé d’un bon sens du hockey. Parlant de caractère, j’imagine que tu as de qui retenir, ton oncle étant Kid Rock… »

 

K.R. – « Malheureusement je ne crois pas avoir de lien de parenté avec Kid Rock, mais j’apprécie le compliment! Effectivement, cette saison je m’implique beaucoup, car nous sommes bien dirigés. Je suis conscient de ce que je peux apporter à l’équipe, et les entraîneurs m’encadrent bien. Ils s’attendent à ce que je sois impliqué. Mon rôle est très clair, et je vais continuer de le faire en utilisant ma vitesse et en distribuant de bonnes mises en échec. Au sein de notre équipe, nous avons tous notre rôle, et je continuerai à faire le mien pour mes coéquipiers et pour ceux qui apprécient ce style de jeu. »

 

P.L. – « En entrée de jeu, tu as dit être finissant en Techniques Policières. Vers quel corps policier te diriges-tu? Municipal, la SQ, ou la GRC? »

 

K.R.- « Pour l’instant, je ne peux émettre une direction vers quel corps de police j’aimerais aller. Je suis quelqu’un de dédier et j’ai le désire d’aider la population, et rendu à mon âge j’ai hâte d’intégrer le marché du travail outre qu’un emploi étudiant. Ainsi, je reste ouvert à toute éventuelle possibilité pour moi. »

 

P.L. – « Quel est ton meilleur souvenir, relié au hockey? »

 

K.R. – « J’ai deux souvenirs similaires reliés au hockey. J’ai remporté la coupe Dodge au niveau Bantam AA et Junior AA. Les gens qui ne savent pas en quoi consiste la coupe Dodge, on parle des plus hauts honneurs qu’un équipe peut avoir lorsqu’on affronte les meilleures équipes du Québec. »

 

P.L. – « Parmi la constellation des étoiles de la Ligue Nationale de Hockey, à quel joueur essaies-tu de copier ton jeu? »

 

K.R. – « J’ai toujours aimé les joueurs de caractère qui donne de bon coups d’épaules. Quand j’évoluais au niveau du hockey mineur, j’aimais beaucoup les vidéos des mises en échec de Dion Phaneuf dans ses bonnes années. Par contre, j’aime bien l’acharnement de Brendan Gallagher et de Brad Marchand. Si on parle d’un joueur dans son ensemble, ma réponse est Patrice Bergeron. »

 

 

 

 

 

 

 

P.L. – « Comment entrevois-tu le reste de la saison, au niveau du collectif? »

 

K.R. – « Je crois fortement que l’équipe se fixe des objectifs de gagnants. Notre personnel d’entraîneur nous encadre dans un système que nous appliquons de mieux en mieux. Il y a toujours place à l’amélioration, car aucune équipe n’est parfaite, mais j’ai confiance en mes coéquipiers, et tout le monde embarque dans le même bateau et nous irons à la guerre, ça, c’est certain. Nous sommes toujours en préparation pour le but ultime, mais nous nous concentrons sur chaque partie pour être la meilleure équipe possible! »

 

P.L. – « Au nom de l’organisation du Climatisation Cloutier, je te remercie de ton temps. Je te laisse terminer cet entretien, avec un mot à nos partisans. »

 

K.R. – « J’aimerais les remercier d’être toujours présent pour nous, et d’être très nombreux à venir nous encourager. Nous avons toujours besoin de notre 7ième joueur le plus bruyant possible. Nous espérons vous voir sur la route, comme à la maison pour voir d’excellentes parties de hockey remplies d’émotion. » – Kevin Rock #44

 

Le Climatisation Cloutier : Une famille unie!