Cap sur... André Gendron

Par Communications LHSAAAQ-mercredi 07 Nov 2018

POINT DE VUE D’ANDRÉ « TI-NUM » GENDRON

 

Dans le monde du hockey, tout comme dans le sport en général, lorsqu’il est question d’entrevues, rarement un(e) adjoint(e) est sollicité(e). Pour une rare fois, celui qui occupe ce rôle, au sein de votre Climatisation Cloutier, a accepté de se prêter au jeu, donnant un moment de repos à celui qui tient la barre de l’équipe, Éric Haley. Cette semaine, Cap sur… André « Ti-Num » Gendron.

 

PL : « Tout d’abord, merci de m’avoir proposé ton nom, plus tôt cette année. On va passer au vif du sujet. Après seulement cinq parties de disputées cette saison, l’équipe a amassé trois (3) victoires, pour un total de sept (7) points. L’an dernier, six (6) points ont été amassés, suite au même total de parties. Et ce, malgré les différentes blessures et suspensions, subies ou infligées à différents éléments-clés de l’équipe, au cours de cette séquence. Qu’est-ce qui explique un pareil redressement de situation? »

 

A.G. : « Effectivement, depuis le début de la saison, nous n’avons pas été épargnés par les blessures et les suspensions. Mais cette année, nous avons la chance de compter sur une profondeur, qui n’était pas nécessairement présente, la saison dernière. Comme n’importe quelle équipe sénior, ça ne prend pas que 20 joueurs. Ça en prend 25. De plus, notre entraîneur Éric Haley a su faire comprendre rapidement son plan de match, et sa philosophie. Les joueurs ont tout de suite acheté sa vision. C’est, selon moi, ce qui explique ce très bon début de saison. »

 

PL : « Tu as parlé de profondeur, en prémisse. L’intégration des nouveaux éléments a sûrement un rôle à jouer dans les succès actuels de l’équipe. »

 

A.G. : « Effectivement, suite au bon travail des recruteurs et du personnel hockey nous avons eu un bon repêchage de notre DG, Fabien Dubé, les jeunes qui ont pris part à notre camp d’entraînement se sont très bien adaptés au calibre de jeu dans notre ligue. Les vétérans de l’équipe les ont très bien accueillis et intégrés. Ce sont des jeunes de talent, qui sont très matures pour leur âge. On parle d’une très bonne combinaison de jeunes et de vétérans. Tous croient en notre système de jeu, et ça donne les résultats que l’on connaît. Le Climatisation Cloutier, c’est une organisation où tout le monde a l’opportunité de dire son mot. Ça ne peut donc qu’apporter le succès, en bout de ligne. »

 

 

 

 

 

 

PL : « Afin de bien intégrer tout ce monde, et amener des résultats plus qu’attendus, autant par la haute direction de l’équipe, que par nos partisans, tu as mentionné la contribution d’Éric Haley. Concrètement, qu’est-ce qui fait que son approche apporte des résultats aussi immédiats? »

 

A.G. : « Comme je disais plus tôt, les 25 joueurs croient au système apporté par Éric. Tous embarquent là-dedans, car les résultats sont là. Éric, c’est un entraîneur avec beaucoup d’expérience. Une formation sénior, ça change rapidement, mais l’intégration se fait très facilement. Lorsque les gars ont des questions, ils savent qu’ils peuvent venir poser leurs questions, et nous leur fournissons les réponses, au mieux de notre savoir. La communication est excellente, et ce, avec tout le monde. Les joueurs ne savaient pas à quoi s’attendre, au début, avec Éric, mais ils ont rapidement constaté que c’est toute une tête de hockey. Lorsque nous demandons à nos joueurs de jouer un style plus défensif, même nos meilleurs éléments offensifs adhèrent à ce qui est proposé. Une saine compétition se déroule présentement au sein de notre collectif, et au risque de me répéter, ça se traduit au classement. »

 

P.L. : « Personnellement, comment s’est passé ton intégration, avec Éric Haley? »

 

A.G. : « Personnellement, je connaissais Éric Haley depuis longtemps. On n’était pas des chums, simplement des connaissances de hockey. Ce que j’aime de lui, c’est qu’il me laisse du lousse, il me fait confiance. On a appris à se connaître, de par nos positions respectives. J’aime son style, c’est plus collé au mien. C’est un verbomoteur, on se parle souvent. On a une excellente communication avec notre DG (Fabien Dubé), également. On se parle à tous les jours, sinon, aux deux jours. Et pour connaître du succès, c’est la base. »

 

P.L. : « Prochaine question : L’équipe a bénéficié d’une semaine de congé, avant de reprendre le collier, le 2 novembre prochain, face au Métal Pless de Plessisville, une formation contre qui il n’est jamais facile de gagner. Eux ont compris que la stabilité apporte également du succès, tout comme le Bellemare de Louiseville et les Loups de La Tuque. À ce propos, le grand manitou du Bellemare Dean Lygitsakos a récemment déclaré dans les médias, que l’écart entre les équipes s’était amenuisé. Qu’as-tu à déclarer à ces différents propos? »

 

A.G. : « Exactement! Les équipes qui ont une stabilité, sont celles qui connaissent le plus de succès, comme l’ont démontré le Bellemare et le Métal Pless, qui avait autrefois pignon sur rue à Saint-Léonard d’Aston. De notre côté, avec la saison difficile que nous avons connu la saison dernière, il nous fallait d’ajouter du sang neuf à notre organisation. Nous avons travaillé en ce sens, en plus de garder notre noyau fort, qui ont à cœur la philosophie de notre organisation. Les nouveaux-venus ont rapidement acquiescé à nos exigences. Nous sommes très satisfaits du produit que nous présentons sur la glace, cette saison. Oui, la stabilité, c’est un facteur important, mais de notre côté, au risque de me répéter, nous nous devions de procéder à des changements.

 

Au niveau de la LHSAAAQ, on voit depuis environ quatre ans, que le calibre augmente d’année en année. Nous nous devons donc, d’être vigilants, que ce soit lors de notre repêchage, ainsi que des transactions. L’augmentation du calibre de jeu, fait en sorte que ce sont les partisans qui en sortent gagnants. Au Cap-de-la-Madeleine, nous estimons avoir fait nos devoirs. Nous sommes dans la bonne direction. Il faut cependant, poursuivre dans cette veine. »

 

Merci, André, d’avoir pris le temps de participer à cette entrevue. Pour terminer, aurais-tu un mot à dire à nos partisans?

 

A.G. : « Sans votre soutien, notre organisation n’existerait tout simplement pas. Nous nous impliquons, car c’est notre passion. Nous travaillons continuellement, à mettre le meilleur produit sur la patinoire. Nous allons évidemment faire des erreurs en cours de parcours, mais nous vous demandons, de croire en nous. Nous nous dirigeons tranquillement vers notre objectif. Pour ce faire, nous vous demandons de venir nous encourager, car les joueurs carburent à vos applaudissements, et à vos cris. Nous nous impliquons, car nous sommes des gens passionnés, et votre dévotion, nous pousse à nous dépasser, à toutes les fins de semaine. Votre ferveur, fait la différence. Vous faites partie de la grande famille, du Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine.

 

Le Climatisation Cloutier : Une famille unie!